Travailler à Dubaï

Le développement économique de l’émirat et la qualité de vie qu’il propose suscite un engouement grand des expatriés du monde entier pour travailler à Dubaï. Afin de mettre toutes les chances de votre coté, lisez cet article qui vous apportera un certain nombre de connaissance afin de vous expatrier à Dubaï et y travailler.

Rechercher un emploi à Dubaï

Secteurs porteurs

buy female viagra in indiaDubaï est en pleine croissance économique. Aussi, les activités commerciales et touristiques ne cessent de s’intensifier, ce qui génère de nombreuses opportunités pour travailler. Les secteurs les plus porteurs sont l’hôtellerie et la restauration, le luxe, les services, mais aussi l’énergie, l’agroalimentaire et l’import/export.

Dans la grande majorité des cas, il vous faudra être anglophone, la pratique de l’arabe peut s’avérer aussi être un atout.

A Dubaï, la connaissance des langues constitue un excellent atout pour travailler dans les deux autres secteurs les plus porteurs, l’enseignement et la traduction. En tant qu’anglophone, vous pouvez facilement décrocher un poste de professeur d’anglais dans une école, ou bien à domicile. Les entreprises, quant à elles, recherchent continuellement des traducteurs-interprètes anglophones, francophones et arabophones.

Agences de recrutement

Les agences de recrutement, véritables intermédiaires entre les entreprises et les demandeurs d’emploi, sont souvent spécialisées dans un secteur particulier: personnel médical, ingénieurs, informaticiens… Certaines agences s’occupent de recruter, dans les pays occidentaux, des directeurs d’entreprises, tandis que d’autres sont spécialisées dans le recrutement d’ouvriers et d’employés dans les pays asiatiques.

Une agence de recrutement peut être d’une grande aide surtout pour un arrivant disposant d’une expérience dans son pays d’origine et souhaitant s’installer et travailler à Dubaï. En fonction de votre profil, les cabinets de recrutement seront à même de vous conseiller et de proposer votre profil à leurs sociétés clientes.

JobsinDubai est une agence de recrutement proposant un service en ligne

Sites internet spécialisés

Les agences de recrutement et d’intérim disposent de leur site Internet, où l’on peut déjà entreprendre les premières démarches: renseignement, contact, envoi de CV… En outre, il existe de nombreux sites publiant régulièrement des offres d’emploi: n’hésitez pas à les consulter et à y répondre.

Bayt.com propose de nombreuses offres d’emplois à Dubaï

Conditions de travail

Contrat Expatrié ou local

Dans la plupart des cas, c’est dans votre pays que vous êtes recruté et que vous signez votre contrat. Bien sûr, le contrat n’est valable qu’à la condition d’obtenir les autorisations nécessaires pour résider à Dubaï, mais généralement, cela ne pose pas de problème. Une fois arrivé à Dubaï avec le contrat, il est indispensable de faire formaliser celui-ci en demandant au ministère une version officielle en arabe, seuls les contrats écrits en arabe étant valables. D’ordinaire, les contrats « expatrié » ou locaux ont une durée de deux ans; mais il est de plus en plus courant d’obtenir un CDI. La plupart de ces contrats comprennent un délai de résiliation de 1 à 3 mois si l’employé ne répond pas aux attentes, ou bien un paiement en guise de préavis. En outre, tout expatrié doit passer un examen médical pour obtenir le visa et un travail.

Salaires

A Dubaï, les salaires sont généralement égaux voire plus élevés que dans les pays occidentaux. De plus, chaque salarié reçoit une indemnité à la fin de son contrat, souvent calculée sur la base du salaire.
Il faut savoir que certaines entreprises sont régulièrement en retard dans le versement des salaires; il n’y a, dans ce cas, pas d’autre choix que de patienter.

Horaires et congés

En général, à Dubaï, on travaille entre 40 et 48h par semaine, selon les sociétés. La journée commence d’ordinaire vers 8h30-9h et se termine vers 17h30-18h. Certaines entreprises séparent la journée en deux avec une pause de 13h à 16h environ. Pendant le Ramadan, la journée de travail n’excède pas six heures.
La semaine de travail compte cinq jours. Le vendredi, ainsi que le jeudi ou le samedi (selon les entreprises), sont jours de repos.
Quant aux congés, selon le type de contrat, ils peuvent aller de 20 à 30 jours par an.

Licenciement

A Dubaï, il est possible d’être licencié pour des fautes commises en dehors des horaires et du lieu de travail. Si vous avez commis une infraction pénale (ivresse au volant, par exemple) et que vous faites l’objet de poursuites judiciaires, votre employeur peut mettre fin immédiatement à votre contrat.
Pour un licenciement d’une autre nature, l’employeur a en général un mois de préavis.

Changer de travail

Il n’est pas forcément facile de changer de travail à Dubaï: généralement, vous arrivez dans l’Emirat avec déjà un contrat en poche, et l’employeur a pris en charge vos frais de déplacement et d’installation; il y a donc comme une obligation morale vis-à-vis de lui, et il est souvent mal vu de négocier un autre contrat au bout de quelques mois avec un concurrent. Pour éviter cela, la loi (souvent contournée, néanmoins) impose une période de six mois avant l’obtention d’un nouveau visa, ce qui contraint le salarié à quitter le pays pendant six mois avant de pouvoir revenir.

Formalités administratives

Visa residence DubaiTrouver un sponsor

Pour travailler à Dubaï, il faut obligatoirement avoir un sponsor, c’est-à-dire une personne responsable de vous et qui agira comme tuteur. Généralement, c’est votre employeur qui fait office de sponsor. C’est donc en postulant aux offres d’emploi des agences de recrutement, puis en obtenant un travail, que vous trouverez automatiquement votre sponsor.

Visas/permis de travail

Le visa ou permis de travail, que tout étranger doit se procurer avant de commencer son travail à Dubaï, est délivré par le Département de l’Immigration. Pour obtenir le visa, il faut passer une visite médicale, dont les bons résultats conditionnent la délivrance du permis. Une fois arrivé à Dubaï, vous avez 30 jours pour envoyer au Ministère du Travail et des Affaires Sociales le formulaire pour la demande du visa de travail.